Protection sociale.

Dernière mise à jour : 15 nov. 2020


Etes-vous affilié á la sécurité sociale au Portugal ?

Pourquoi faut-il le faire?


Beaucoup de nos concitoyens retraités négligent cette démarche lors de l’expatriation, soit qu’ils envisagent de retourner en France en cas de problème de santé, car ils y conservent leurs droits et leur carte vitale, soit qu’ils pensent être couverts au Portugal avec la carte européenne de sécurité sociale.

Or la carte européenne n’octroie une couverture que pour de courts séjours de moins de trois mois. Le défaut d’affiliation ne permet pas l’accès, au service national de santé très peu coûteux. S´il est vrai que la forte réduction du coût des médicaments, grâce à l’intervention de l’Etat, rend ceux-ci accessibles à tous sans aucune démarche, la médecine privée est chère et nécessite une couverture qui ne l’est pas moins.

L’affiliation a un autre intérêt non négligeable, elle exonère des prélèvements sociaux (CSG, CRDS, CASA) sur tous vos revenus et vous rend redevable d’une cotisation maladie prélevée sur vos retraites dont le coût est plus de deux fois moindre pour ceux qui ne bénéficient pas d’un taux de CSG atténué : 3,2% sur la retraite de base, 4,2% sur les complémentaires.

Si vous faites appel à une couverture privée soyez vigilants et comparez coûts et étendue des garanties. Certains intervenants couvrent également vos frais en France, au-delà de la sécurité sociale, ce qui peut éviter une double assurance.

Il est souvent préférable de faire appel au service de santé pour le gros risque et de toute façon rien n’empêche de mixer les 2 régimes à sa convenance.

Attention : les titulaires d’une pension portugaise de retraite ou d’invalidité, quel que soit leur nationalité, perdent leurs droits en France et sont automatiquement rattachés au régime portugais.



Comment procéder ?

Demandez au préalable à l’organisme français compétent le formulaire S 1 attestant de vos droits en France.

Cnav (pour la région parisienne) ou Carsat (pour les autres régions) pour les salariés et aussi depuis peu pour les travailleurs indépendants, le régime RSI étant désormais effectivement rattaché au régime général.

Cette procédure ne concerne qu’exceptionnellement les actifs puisque l’immatriculation s’effectue, dans le cas général, lors de la première embauche au Portugal .Toutefois dans certaines situations particulières -travailleur détaché par exemple-le document S1 sera requis et délivré par la caisse primaire d’assurance maladie.

Ce document sera remis au centre de ‘’segurança social’’ compètent. Dès l’affiliation vous pourrez demander au ‘’centro de saúde’’de votre circonscription la désignation d’un médecin traitant et dans l’attente consulter un médecin de service ou les services paramédicaux.

Tout portugais de votre quartier ou de votre commune pourra vous renseigner sur les coordonnées de ces organismes. A défaut utilisez internet ou renseignez-vous á la ‘’junta de freguesia’’ (mairie d’arrondissement).

Informez la caisse primaire d’assurance maladie de votre nouvelle situation.

Normalement, en vertu des nouveaux règlements, la délivrance de la carte européenne de sécurité sociale pour couvrir vos frais de soins en UE (hors Portugal et France) relève du régime français, bien que la sécurité sociale portugaise, semble-il, la délivre aussi.


Vous avez des doutes sur votre situation ?

Consultez les fiches du www.cleiss.fr ou soumettez-lui vos questions.

Il s’agit d’un organisme public d’information sur la protection sociale internationale. Il n’a pas vocation á traiter des réclamations.



#communauté #équipe

34 vues0 commentaire